FR - NL - DE - EN

(Retour)

 

7. La salle et la chapelle de Bèche

Historique de la salle La Rouge Rie, (Guy don de Bèche):
La tradition du Grand Feu a sans doute contribué à la création d'un Comité des fêtes. En effet, durant quelques années, ce sont les caves de l'une ou l'autre habitation qui accueillaient les participants après que le Bonhomme Hiver n'ait succombé au Grand Feu organisé par les villageois sur les hauteurs de Bèche. Désireux de perpétuer cette tradition dans de meilleures conditions et d'organiser d'autres manifestations comme la kermesse de septembre, les villageois actifs décidèrent, en accord avec les autorités communales et l'ancien instituteur Joseph Lebecque, d'occuper l'école. Dès 1985 le comité des fêtes se constituait en ASBL sous le vocable "La Rouge Rie". Durant 10 ans les manifestations festives se déroulèrent dans le bâtiment de l'ancienne école modestement transformé afin d'être plus fonctionnel. Et en 1995, le comité décidait la construction d'une véritable salle des fêtes. Sous la Présidence de Jean-Marie De Backer, les différentes démarches furent entreprises auprès de l'Administration Communale afin de disposer du terrain jouxtant l'école. Les plans furent transmis pour approbation et le permis octroyé en juillet 1995. Les travaux sur le terrain pouvaient débuter.
Moins d'une année plus tard, le 30 avril 1996, la salle "La Rouge Rie" était inaugurée en fanfare. Une inauguration qui consacrait le travail exceptionnel des nombreux bénévoles qui avaient répondu à l'appel du comité. D'une longueur de 16m pour une largeur de 10m, elle comporte un hall d'entrée qui donne accès à l'étage par une volée d'escalier où l'on trouve la salle, un bar et une cuisine. Au niveau -1, les WC, la réserve et un espace douche ainsi qu'un local de réunion.  Un tel projet avait nécessité un investissement financier de 2.650.000 FB. Un investissement dans lequel les habitants sont également intervenus.  La salle porte le nom du petit ruisseau qui traverse le village de Bèche.

Historique de Chapelle de Bèche, (Guy don de Bèche):
La construction de la Chapelle, un événement qui a marqué et compte dans l'histoire locale du village de Bèche.  L'Abbé Wuidart, curé de la paroisse St.Servais de Salm-Château dont fait partie le village de Bèche, y pensait probablement depuis un certain temps lorsqu'il fit part, lors d'une réunion du Conseil de Fabrique, de son projet de construction d'une chapelle à Bèche.  C'est ainsi que Paul Winand et Charlet Grégoire, les deux fabriciens de Bèche prirent connaissance de ce projet début des années 60.  Un projet ambitieux pour une petite communauté villageoise.  Il allait falloir se retrousser les manches car, si la Fabrique possédait bien le terrain idéal, en bordure de voirie et situé au centre du village, elle ne disposait pas de la totalité des fonds nécessaires pour mener à bien la construction d'un tel édifice.  Mais qu'à cela ne tienne, Dieu y pourvoira s'est sans doute dit l'Abbé Wuidart à l'image de la réponse qu'Abraham fit à Isaac sur le Mont Moriah.  L'Abbé Maréchal qui possédait les connaissances nécessaires en la matière fut contacté afin d'établir les plans de la future construction.  L'évêché fut informé et une demande d'autorisation introduite.  Les différentes formalités accomplies, le chantier commençait. Chaque soir un groupe de bénévoles sous la conduite de Charlet Grégoire au volant de son tracteur 25 chevaux descendait sur Salm-Château. Dans la Basse Ville se trouvait les ruines de l'ancien moulin Offergeld. L'objectif du commando était donc de remplir un tombereau de pierres d'arkoses tirées des ruines pour l'amener à Bèche à l'emplacement du chantier de la future chapelle.  La construction fut menée bon train, corps de métiers et bénévoles se succédèrent afin d'accomplir les différentes étapes de l'édification d'une telle construction.
En 1963, MYRIAM prend place dans le clocher puisque c'est ainsi que se nomme la cloche fondue dans les ateliers Sergeys à Louvain. Elle fut baptisée le 27 juillet 1963 et porte notamment l'inscription "Bèche année MCMLXII.  Un parrain et une marraine furent choisis. Un choix qui se porta tout naturellement sur Paul Winand, l'aîné des deux fabriciens qui avait payé de sa personne afin que le projet aboutisse.  La marraine, tout aussi naturellement, Irène Boulanger, épouse du second fabricien Charlet Grégoire.  L'inauguration officielle de la Chapelle dédiée à la Sainte Famille de Nazareth se déroula le 6 octobre 1963 en présence des autorités civiles et ecclésiastiques devant une foule nombreuse.

7. De kapel en de feestzaal van Bèche

33 jaar scheiden de bouw van deze twee getuigen van het dorpsleven.
Zowel de kapel toegewijd aan de Heilige familie van Nazareth als de feestzaal “la Rouge-Rie” zijn het resultaat van een gemeenschappelijke wens van de dorpelingen.
De kapel werd gebouwd met stenen afkomstig van de ruïnes van de molen van Salm-Château en werd in 1963 ingezegend in aanwezigheid van de burgerlijke en kerkelijke autoriteiten. Ze kreeg een klok van de Gieterij Sergeys in Leuven met de inscriptie: “Bèche année MCMLXII”.
Het feestcomité, dat in 1985 een vzw werd, werd gedurende 10 jaar ondergebracht in de oude dorpsschool. In 1995 besloten ze een feestzaal te bouwen.
Zoals voor de kapel bundelden de dorpelingen hun krachten en fondsen werden verzameld. Een jaar later, in 1996, betekende de inwijding het einde van het uitzonderlijk werk van alle vrijwilligers.
De feestzaal draagt de naam van de beek die door het dorp stroomt.

7. Die Kapelle und der Gemeindesaal von Bèche

33 Jahre Altersunterschied trennen diese beiden Zeugen des dörflichen Lebens in Bèche.
Die der Heiligen Familie aus Nazareth geweihte Kapelle und der Gemeindesaal „La Rouge-Rie“ sind das Ergebnis des ehrenamtlichen Engagements der Bewohner von Bèche.
Die Kapelle wurde aus Arkose-Steinen der Ruinen der ehemaligen Mühle von Salm-Château errichtet und 1963 in Anwesenheit von Vertretern aus Politik und Kirche feierlich eingeweiht. Die Kapelle schmückt eine Glocke aus der Glockengießerei Sergeys in Leuven; die Glocke ziert die Aufschrift „Bèche année MCMLXII“.
Das Festkommitee der Dorfgemeinde, das sich 1985 den Namen “La Rouge-Rie” gab, nutzte 10 Jahre lang die alte Dorfschule für ihre Veranstaltungen. 1995 beschloss die Dorfgemeinschaft, im Wege des Neubaus einen Festsaal zu errichten.
Wie schon bei der Kapelle schlossen sich die Dorfbewohner zum gemeinsamen ehrenamtlichen Engagement zusammen – und es wurden Spenden eingesammelt. Bereits ein Jahr später, 1996, wurde mit der Einweihung des neuen Festsaals das außergewöhnliche Engagement der vielen freiwilligen Helfer belohnt.
Der Festsaal trägt den Namen des Baches, der durch das Dorf fließt.

7. The chapel and the village hall of Bèche

Thirty-three years separate the building of these two examples of village life.
The chapel dedicated to the Holy Family of Nazareth, and the village hall “La Rouge-Rie” are both the fruit of a common will of the villagers.
The chapel was built with stones from the ruins of the Salm-Château mill and it was consecrated in 1963 in the presence of both civil and religious authorities. It received a bell from the Foundry Sergeys in Leuven which bears the inscription “Bèche année MCMLXII”.
The village committee which became La Rouge-Rie in 1985 occupied the old village school for 10 years. In 1995 they decided to build a village hall.
As with the chapel, the villagers combined their strength and funds were amassed. One year later, in 1996, the inauguration brought the extraordinary work of all the volunteers to its conclusion.
The village hall is named after the creek that flows through the village.

BACK

Nos bons plans

En famille 

Insolites 

En groupe